Accéder au contenu principal

Pour que dure la passion...

Hello à toutes !

J'espère que vous allez bien et que vous passez de belles fêtes de Pâques.

J'ai le plaisir immense de rédiger aujourd'hui le centième article du blog ! Et pourtant celui ci ne sera pas grandement gai.

En effet, j'ai visionné ce matin la vidéo d'une youtubeuse qui se nomme Leadewinne. Sa dernière vidéo mise en ligne s'intitule "FIN". Dans cette vidéo, elle explique pourquoi après un grand moment de réflexion, elle a pris la décision de mettre fin à sa chaîne Youtube. Et je trouve tout ceci d'une tristesse sans nom... Mais comme je la comprend...

Elle explique différentes motivations qui l'ont conduite à cette triste décision et la principale est qu'il faut bien se rendre à l'évidence : si vous ne vous appelez pas intel ou intel ( je ne donnerai pas de nomn mais je pense que nous nous sommes compris ) , que vous ne totalisez pas 1 million d'abonnés et 700 000 vues par vidéos, youtube vous poussera vers la sortie.

C'est une triste réalité que toutes les "petits " blogueurs et youtubeurs comme Léa, comme moi et comme beaucoup d'autres, ne connaissons que trop bien. Depuis plusieurs mois maintenant, Youtube a instauré de nouvelles règles qui font que les gros youtubeurs sont poussés vers le haut, et les autres vers la poubelle.

Peu importe les sujets que vous traitez, peu importe la cœur que vous y mettez, peu importe les efforts que vous faites sur tous les plans : montage, éclairage, background, peu importe que vous passiez une semaine sur une vidéo de 20 minutes  ... La renta avant tout !

La visibilité en berne, cette fichue cloche à activer sans quoi vos abonnés ne sont pas informés de votre dernière vidéo, le nombre de vues qui diminue ( oui je sais ça semble improbable et c'est pourtant réel ) , le nombre d'abonnés qui baisse ( si si tout ça en même temps ), et votre motivation qui chute avec... Car, bien que faire des vidéos est avant tout une passion, un fabuleux passe temps qui met de bonne humeur, un véritable amour du partage,  il faut rester lucide et Léa le dit très bien : on ne le fait pas pour le nombre de vues, mais s'il y a zéro retour derrière, vous perdez votre motivation, et c'est tout à fait normal. Imaginez vous en train de parler d'un sujet qui vous passionne devant 20 personnes... et 19 disparaissent comme par magie... Imaginez ça, sur le long terme, et à chaque fois que vous parlez....

Youtube, en procédant de la sorte, tente de faire un tri, il n'y a pas de place pour tout le monde apparemment. Et plutôt que de vous laisser faire ce que vous aimez car après tout vous ne faites de mal à personne, ils n'ont rien trouvé de plus intelligent que de tenter de vous décourager et de vous faire croire que vous n'intéressez personne. Et c'est là où je me permet de trouver le procédé pas très classieux, voire à la limite du honteux.

Pourquoi chercher à faire en sorte que VOUS pensiez que ce que vous faites n'a pas de mérite ? Pourquoi vous faire croire que les gens se désabonnent . Pourquoi vous faire croire que votre vidéo est moins vue ( alors qu'elle est peut-être en progression chaque jour  ? ). Pourquoi vous pousser à douter de vous-même ? Pourquoi soutenir ceux qui tournent à 750 000 vues journalières et presque 2 millions d'abonnés, ôtez moi d'un doute, ils n'ont pas besoin de soutien, leur communauté étant déjà faite...  ? Et pourquoi ne pas laisser tranquilles ceux qui font ça par passion alors que ça ne leur rapporte pas un centime ? Ces petits youtubeurs là, j'en fais partie. Et ce n'est pas pour les 2 centimes d'euros que nous gagnons tous les 15 jours que nous sommes gênants, non ?

Lorsque j'ai commencé Youtube en 2014, je n'ai jamais eu une seule seconde la prétention d'être Sananas ou EnjoyPhoenix ou de piquer leurs places et leurs abonnés, nous sommes tous uniques,  et il me semblait que c'était là la beauté de la grande famille qu'est Youtube : la diversité et la richesse des contenus proposés ! Que va devenir Youtube s'il n'y a que 100 youtubeurs connus et rien d'autre ? Pourquoi les autres n'auraient-ils pas le droit de rester sous prétexte qu'ils sont moins "bankable" ? N'appelle-t-on pas ça de la censure ?

Cela fait beaucoup de pourquoi et je comprend complètement la décision de Léa, qui, les larmes aux yeux et la voix tremblante, expliquait qu'elle était fatiguée et lassée de se battre. Mais la bataille est belle, car c'est celle de la passion... Alors battons nous .... Pour que dure la passion !

Prenez soin de vous !

Bisous à tous !

Chloé .

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Prepa mariage... Quand l'église vous fait chanter.

Attention article dangereux...

Tout d'abord bonjour à tous. J'espère que vous allez bien et que vous passez un très joli dimanche.

J'ai mis du temps avant de me sentir prête à partager cet article.

Récemment j'ai rédigé sur mon  profil Facebook une lettre ouverte pour dénoncer une pratique que j'ignorais moi même jusqu'à lors : le chantage d'un lieu de culte au nom de votre mariage.

Mon amoureux et moi allons nous marier l'année prochaine et alors que notre rêve était de voir notre union bénie, c'est ainsi tout fichu, nous ne nous marierons que par le biais de la mairie. Fichu est un bien grand mot évidemment car nous sommes ravis de nous marier et le plus important est de partager cette magnifique journée avec nos proches.

Je ferai prochainement une vidéo sur ce que nous venons de vivre. En attendant si vous avez des questions vous pouvez me contacter par message ou sur ma page Le Blog De Chloe.

Voici donc ma lettre ouverte, attention pavé en appr…

Ne me suce pas ...

Avant d'entamer cet article, je voudrais avertir ceux qui s'attendaient à trouver du contenu sexuel dans cet article qu'ils vont être fortement déçus ...

Cet article aurait d'ailleurs pu s'appeler autrement toutefois vous comprendrez au fil de ces lignes son titre un peu saugrenu, ou pas. Et si je me permet de traiter du sujet, c'est parce que je fais partie des concernés depuis de nombreuses années, et que je fais (comme je peux) un travail dessus.

J'ai tenu à écrire ces quelques lignes afin de traiter d'un sujet qui s'avère délicat pour beaucoup d'entre nous : l'incapacité totale à dire non.

Vous vous reconnaissez sans doute ici, mais il faut bien reconnaître qu'outre le fait d'être un sujet comme un autre, cela peut-être un réel problème pour beaucoup, et s'avérer un problème aux conséquences psychologiques importantes pour certaines personnes.

Nombreux nous sommes à s'être déjà fait la réflexion d'être trop gentil, …

Pourquoi j'ai écrit un roman sur les pervers narcissiques ?

Et coucou tous !

J'espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine.

Aujourd'hui , je viens pour vous livrer mon expérience littéraire, si modeste soit-elle.

Alors que mon habitude est  de vous parler de sujets drôles, légers, ou même de mettre l'humour partout, j'avoue que sur ce coup-là, il s'agit d'un sujet un peu plus lourd : je viens en effet de publier un roman sur les pervers narcissiques. Oui mais pourquoi ce sujet ? Comment avoir eu envie d'écrire là-dessus ? Je vais tout vous dire !

Rien n'arrive par hasard, paraît-il. Et bien dans mon cas c'est vrai. Si j'ai choisi de traiter de ce sujet pour en faire un livre, ce n'est par hasard. J'ai toujours écrit, des petits textes sans queue ni tête pour moi, des poèmes que j'ai également conservé dans un tiroir car je les trouvais ridicules en les relisant 10 ans plus tard, des journaux intimes qu'il était hors de question de publier, des nouvelles qui auraient …