Accéder au contenu principal

Entre poids, bien être et attrape couillons ...






Hellooooo mes douces !

J'espère que vous allez bien !

Me voici aujourd'hui pour un nouvel article en mode "j'ai le cul entre 2 chaises, même 3 d'ailleurs ...", chaises qui sont comme le titre l'indique : poids, bien être et attrape couillons . Je vous explique ...

Je suis dans une période très étrange ( ça, c'est l'effet crise de foie de fin d'année qui s'annonce!) où, consciente que j'ai toujours 20 kilos à perdre ( pas juste comme ça pour rire, j'ai VRAIMENT 20 kilos à perdre) , mon cerveau est en train de me lâcher totalement face à l'euphorie de toutes ces bonnes choses que l'on mange en fin d'année ( à commencer par ces foutues crottes en chocolat! ), et en même temps je suis inondée de pubs en tout genre pour avoir un corps de sirène en vingt secondes top chrono, sans sport et en mangeant comme un phacochère ! Voilà, voilà.

De plus, j'ai vécu la douloureuse et triste expérience d'être traitée de grosse par un enfant de 11 ans pas plus tard qu'il y a dix jours, de quoi me rappeler de nouveau que ces 20 kilos sont fichtrement bien incrustés. Oui mais voilà, on fait COMMENT quand, face à ce poids qui s'installe avec la ferme intention de ne jamais s'en aller, on se trouve totalement piégée par sa propre gourmandise et parallèlement par son envie de maigrir ?

C'est simple, pour vous donner un exemple, je vais me lever un lundi matin pleine de bonnes résolutions, je vais faire 50 squats, 130 pompes, 200 abdos et 179 fessiers ( et marcher comme un canard toute la journée, of course... ) et le mardi, il va suffire que je tombe sur un malheureux petit carreau de chocolat noir, et la plaquette entière sera totalement engloutie... par moi-même ! Et bien entendu il ne sera plus du tout question de squats, d'abdos fessiers ou de quelconque parcours militaire, non ...  Catastrophique vous ne trouvez pas ?

En simultané, et j'ignore totalement la raison de cet engouement pour mon surpoids, toutes les sociétés de France et de Navarre prennent en ce moment un malin plaisir à me proposer toutes les solutions de la planète pour perdre mes , je cite, "kilos superflus" avant les fêtes, Facebook pullule de posts pour It-Works ou les thés minceurs, où les petites pilules drainantes et autres gélules miracles, donc sans vouloir incriminer qui que ce soit ou passer pour une demeurée, oui, je me sens un peu persécutée là !

Alors pendant très longtemps je me suis trouvée dans une posture délicate, un jour avec les bonnes résolutions pour maigrir, le lendemain en mode "fuck off", le surlendemain en me triturant le cerveau à me demander si un jour j'allais finir par perdre, le sur-sur-lendemain à préparer une tonne de crêpes pour noyer mon chagrin, bref , je dis STOP !

Nous sommes harcelées toute l'année pour perdre nos petites poignées d'amour et en même temps harcelées par les pubs pour Burger King ou autres biscuits au chocolat ( mes préférés c'est les Napolitains.... ). Alors je me suis tout simplement, il y a deux jours,  autorisé quelque chose de grandiose : je me suis autorisé à me donner du temps! Ça n'a l'air de rien comme ça mais je crois qu'en fin de compte c'est tout ce dont j'ai besoin. Je suis gourmande, je déteste me priver mais je suis consciente des efforts à fournir. Je crois donc que pour concilier les trois, il ne va pas falloir s'emballer, sinon ça ne marchera pas.

Je me suis acheté en courses quelques grappes de raisin, un filet de clémentines, une boite de tomates cerises, un paquet d'amandes grillées et je me dis que lorsque j'aurai cette quotidienne envie de grignoter (  car c'est bien là mon grand malheur, j'adore grignoter...), je piocherai un fruit et mon petit défi perso : si je tiens toute la journée sans grignoter de cochonneries en faisant mes trois repas comme il le faut, je m'autoriserai par exemple 2 petites crottes en chocolat ( oui 1 ça n'est pas assez, c'est un coup à me mettre de mauvaise humeur, et à 3 je vais commencer à culpabiliser ... je sais c'est compliqué ). Mais je refuse de tomber dans ces trucs-trucs de perte de poids magique, hop il te suffit de boire du thé et youpi tu t'envoles tant tu es devenue mince ...C'est peut-être bien pour celles qui n'ont besoin de perdre que deux ou trois kilos isolés mais à 20 kilos, que l'on cesse de me prendre pour une truffe, ni gélules, ni thé, ni potion de Panoramix ne seront adaptés . Je ne suis pas dupe et j'ai conscience que seule une alimentation équilibrée et un petit peu d'exercice type marche régulière me sauveront la mise.

Mon chemin sera long et pavé d'embûches sans doute mais comme nous ne sommes pas à Poudlard et qu' Albus Dumbledore ne peut rien pour moi, il va falloir m'armer de patience, de volonté, même si je sais qu'il m'arrivera de craquer, mais il me semble que c'est normal...

Toutefois je vous avouerai sans honte appréhender les fêtes de tout mon être... Non pas que je n'aime pas cette période de l'année mais j'imagine que celles qui sont dans ma situation verront de quoi je parle ( oui, oui, les excès, se resservir, les petits fours, l'alcool, les sucreries... gloups, j'en tremble déjà ).

Quoi qu'il en soit, je voulais profiter de cet article pour faire un coucou spécial à toutes celles qui réussissent à se prendre en main que ce soit par simple envie, par habitude ou par nécessité.
Ne laissez jamais personne critiquer votre physique quel qu'il soit. Gardez à l'esprit de faire ce qui est bon pour vous, et non ce qui plaira aux autres, mais prenez soin de l'enveloppe qui vous supporte chaque jour.

Et surtout aimez vous !

Bises douces à toutes !

Chloé.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

FEMMES EXTRAORDINAIRES #3 : Rencontre avec Johanna, la voix sucrée du mois !

Hello à tous !
J'espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine !
Aujourd'hui je vous retrouve avec un plaisir non dissimulé pour partager avec vous notre femme extraordinaire de ce mois de Mars 2017.
Cette rencontre, c'est Johanna ! Pour être tout à fait honnête, Johanna est une jeune femme que j'ai rencontré il y a 6 ans dans un autre contexte, et j'ignorais à l'époque qu'elle chantait, sinon, croyez-moi, je me serais lancé dans mes articles plus tôt juste pour la mettre en lumière plus tôt !
Et lorsque ce mois-ci je cherchai ma Femme Extraordinaire à interviewer et qu'on me l'a suggéré, j'ai tout simplement sauté de joie ! Et je n'ai pas de mots assez forts pour vous dire à quel point je suis heureuse de vous la présenter ... Allez en quelques mots, vous connaissez la douceur du miel ? Et bien dites vous que la musique compte dans son univers une perle qui provoque à vos oreilles ce même effet sucré que le miel... Envoût…

Prepa mariage... Quand l'église vous fait chanter.

Attention article dangereux...

Tout d'abord bonjour à tous. J'espère que vous allez bien et que vous passez un très joli dimanche.

J'ai mis du temps avant de me sentir prête à partager cet article.

Récemment j'ai rédigé sur mon  profil Facebook une lettre ouverte pour dénoncer une pratique que j'ignorais moi même jusqu'à lors : le chantage d'un lieu de culte au nom de votre mariage.

Mon amoureux et moi allons nous marier l'année prochaine et alors que notre rêve était de voir notre union bénie, c'est ainsi tout fichu, nous ne nous marierons que par le biais de la mairie. Fichu est un bien grand mot évidemment car nous sommes ravis de nous marier et le plus important est de partager cette magnifique journée avec nos proches.

Je ferai prochainement une vidéo sur ce que nous venons de vivre. En attendant si vous avez des questions vous pouvez me contacter par message ou sur ma page Le Blog De Chloe.

Voici donc ma lettre ouverte, attention pavé en appr…

Ne me suce pas ...

Avant d'entamer cet article, je voudrais avertir ceux qui s'attendaient à trouver du contenu sexuel dans cet article qu'ils vont être fortement déçus ...

Cet article aurait d'ailleurs pu s'appeler autrement toutefois vous comprendrez au fil de ces lignes son titre un peu saugrenu, ou pas. Et si je me permet de traiter du sujet, c'est parce que je fais partie des concernés depuis de nombreuses années, et que je fais (comme je peux) un travail dessus.

J'ai tenu à écrire ces quelques lignes afin de traiter d'un sujet qui s'avère délicat pour beaucoup d'entre nous : l'incapacité totale à dire non.

Vous vous reconnaissez sans doute ici, mais il faut bien reconnaître qu'outre le fait d'être un sujet comme un autre, cela peut-être un réel problème pour beaucoup, et s'avérer un problème aux conséquences psychologiques importantes pour certaines personnes.

Nombreux nous sommes à s'être déjà fait la réflexion d'être trop gentil, …