Accéder au contenu principal

Mais au fait, c'est quoi un maquillage d'automne ?


Ah les tendances make up! On s'emmêle un peu les crayons parfois...

Souvent régies par les tendance "couture", les tendances make up changent souvent, et les couleurs ne manquent pas de nous faire tourner la tête, il y en a tellement que les 365 jours de l'année ne suffiraient pas pour les essayer !

Alors quand dans vos journaux préférés ou sur les blogs féminins, ou encore sur les chaînes de vos youtubeuses fétiches, vous entendez parler du maquillage d'automne, vous avez l'impression de ne plus rien comprendre ( je tiens à vous rassurer, moi qui suis d'un métier qui touche au make up, il arrive parfois que je m'y perde, de quoi devenir chèvre...)

Donc voilà mon petit résumé les filles ! (ah je sais que vous l'attendiez celui-là héhé !)
Le maquillage d'automne utilise de façon générale des teintes plutôt sombres et dans toutes les gammes telles que les bruns, les prunes, les bleus, les verts, les gris, mais aussi toutes les couleurs un peu "brûlées" telles que les "brique", "ocre", ou les différentes déclinaisons de rouge ( oui, oui un joli make up rouge foncé sur les paupières c'est juste super joli !). Bref, des couleurs que l'on pourrait qualifier de foncées et qui donne au maquillage des yeux un petit air fumé ( et là celles qui adorent le smokey eyes vont se réjouir !.... par contre celles qui ont du mal avec cette technique c'est le bon moment pour apprendre... !)

Par là dessus, tout ce qui créée un effet velours au regard est de rigueur: ourlez votre regard de noir, de crayon khôl, de liner, et d'une épaisse couche de mascara ( bon évitez quand même de vous faire des pattes d'araignées c'est vraiment pas beau !) mais vous pouvez, pour votre maquillage d'automne, vous permettre d'être un peu plus généreuse sur le travail des yeux.

Pour le teint, votre blush habituel reste de mise. De façon générale le travail du teint reste le même, l'accent se fera sur le regard et les lèvres.

Oui mais pour la bouche on met quoi ? Alors bien entendu, pas besoin du maquillage d'automne pour savoir ça : si vous vous maquillez pour le jour et que vous avez chargé le regard, essayez de rester soft sur la bouche. Un joli gloss irisé qu'il soit doré ou rosé fera très bien l'affaire et donnera la touche de lumière finale à votre make up ! Si vous n'aimez pas le gloss, un joli rouge à lèvres beige ou bois de rose terminera votre mise en beauté avec élégance. Pour le maquillage de soir en revanche, vous pouvez combiner le regard chargé et la bouche habillée d'une couleur un peu plus soutenue.

Par contre si votre personnalité vous pousse chaque jour à mettre un rouge à lèvre foncé comme un rouge sombre par exemple, évidemment, restez vous même et continuez de porter votre rouge sombre. Adaptez seulement votre fard à paupières en fonction de ce dernier et dans ce cas c'est à vous de choisir si vous souhaitez charger le regard ou non. Si vous ne portez jamais de fard à paupières, un joli trait de liner avec votre  rouge à lèvres "rouge sombre" sera parfait, vous donnant par là-même un petit air vintage, et ça on adore!

En résumé, les tendances make-up ne sont pas une obligation mais sont toujours sympas pour se donner des idées lorsqu'on en est un peu à court.

En résumé, restez vous-même, c'est comme ça qu'on vous aime !

Prenez soin de vous!

Chloé .


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Prepa mariage... Quand l'église vous fait chanter.

Attention article dangereux...

Tout d'abord bonjour à tous. J'espère que vous allez bien et que vous passez un très joli dimanche.

J'ai mis du temps avant de me sentir prête à partager cet article.

Récemment j'ai rédigé sur mon  profil Facebook une lettre ouverte pour dénoncer une pratique que j'ignorais moi même jusqu'à lors : le chantage d'un lieu de culte au nom de votre mariage.

Mon amoureux et moi allons nous marier l'année prochaine et alors que notre rêve était de voir notre union bénie, c'est ainsi tout fichu, nous ne nous marierons que par le biais de la mairie. Fichu est un bien grand mot évidemment car nous sommes ravis de nous marier et le plus important est de partager cette magnifique journée avec nos proches.

Je ferai prochainement une vidéo sur ce que nous venons de vivre. En attendant si vous avez des questions vous pouvez me contacter par message ou sur ma page Le Blog De Chloe.

Voici donc ma lettre ouverte, attention pavé en appr…

Ne me suce pas ...

Avant d'entamer cet article, je voudrais avertir ceux qui s'attendaient à trouver du contenu sexuel dans cet article qu'ils vont être fortement déçus ...

Cet article aurait d'ailleurs pu s'appeler autrement toutefois vous comprendrez au fil de ces lignes son titre un peu saugrenu, ou pas. Et si je me permet de traiter du sujet, c'est parce que je fais partie des concernés depuis de nombreuses années, et que je fais (comme je peux) un travail dessus.

J'ai tenu à écrire ces quelques lignes afin de traiter d'un sujet qui s'avère délicat pour beaucoup d'entre nous : l'incapacité totale à dire non.

Vous vous reconnaissez sans doute ici, mais il faut bien reconnaître qu'outre le fait d'être un sujet comme un autre, cela peut-être un réel problème pour beaucoup, et s'avérer un problème aux conséquences psychologiques importantes pour certaines personnes.

Nombreux nous sommes à s'être déjà fait la réflexion d'être trop gentil, …

Pourquoi j'ai écrit un roman sur les pervers narcissiques ?

Et coucou tous !

J'espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine.

Aujourd'hui , je viens pour vous livrer mon expérience littéraire, si modeste soit-elle.

Alors que mon habitude est  de vous parler de sujets drôles, légers, ou même de mettre l'humour partout, j'avoue que sur ce coup-là, il s'agit d'un sujet un peu plus lourd : je viens en effet de publier un roman sur les pervers narcissiques. Oui mais pourquoi ce sujet ? Comment avoir eu envie d'écrire là-dessus ? Je vais tout vous dire !

Rien n'arrive par hasard, paraît-il. Et bien dans mon cas c'est vrai. Si j'ai choisi de traiter de ce sujet pour en faire un livre, ce n'est par hasard. J'ai toujours écrit, des petits textes sans queue ni tête pour moi, des poèmes que j'ai également conservé dans un tiroir car je les trouvais ridicules en les relisant 10 ans plus tard, des journaux intimes qu'il était hors de question de publier, des nouvelles qui auraient …