Accéder au contenu principal

Confidences, amitiés... Mieux seule que mal acompagnée ?


Hello les filles , et les garçons, s'il y'en a !

Je reviens vers vous avec un article un peu "cœur pincé". Peut-être même un peu "confidences". Et ce qui est drôle c'est que j'emploie le terme "cœur pincé" mais je ne suis pas triste, je dirai même que je ne suis pas surprise et que l'être humain ne me surprend plus tant il peut se montrer parfois méchant, odieux.

Pour ne rien vous cacher, voici ce qui m'a conduit à vous écrire cet article. J'avais une amie, une personne de vingt ans mon aînée avec qui j'avais un projet. C'est ainsi je me suis toujours entendu avec les personnes plus âgées que moi, peut-être parce que j'apprécie leurs conseils et leur expérience. J'aime aussi les écouter nous apporter des connaissances sur la vie en général qu'avec vingt ans de moins nous n'avons pas encore.

Toujours est-il que cette personne a été très présente dans ma vie pendant ces deux dernières années. Elle a tout su de moi, tout connu, tout approché, tout vu...
C'est une cliente qui est devenue au fil du temps une proche, une bonne oreille, une épaule, une confidente, une vraie amie ... Et qui s'est bien ri de moi. C'est là où sa décision de me jeter comme une vieille chaussette du jour au lendemain m'est incompréhensible, mais qu'importe, l'être humain est odieux par nature, et elle me l'a bien prouvé.

Nous avions ensemble un projet commun, auquel mon futur mari s'est opposé, mesurant les risques de ce projet, puisqu'il s'agissait de monter un commerce ensemble. Mon bien aimé m'a donc demandé dans un premier temps de bien mesurer les risques,puis après de nombreuses conversations entre lui et moi, il m'a avoué être convaincu que cela ne fonctionnerait pas, qu'en terme de chiffres, nous étions déjà vouées à la faillite. Et avec du recul, à présent, j'avoue sans aucune honte qu'il avait raison cependant emballée par l'affaire avec mon amie, je n'ai pas pris en compte tous les risques potentiels ( faillite, mésentente entre amies, difficulté à lancer le commerce, vie de famille mise entre parenthèse, ...). J'ai tellement de chance d'avoir mon homme, il a été ma lumière encore une fois...

J'annonce donc à mon amie , un peu du jour au lendemain et avec mes mots (timides, prudents, peureux de ce que j'allais avoir en réponse ) que je me retire du projet, étant en désaccord avec monsieur. Je lui explique que je ne me vois pas aller à l'encontre de mon homme, je ne vais pas mettre mon couple en l'air pour un projet qui n'a rien de concret encore. D'autant que, quelques semaines auparavant, mon chéri m'a demandé ma main...

J'ai toujours foncé dans mes projets quand je l'ai souhaité et il m'est arrivé de m'y lancer même malgré les réticences de monsieur car c'est ainsi, je suis fonceuse et il m'a toujours soutenue dans tout. J'ai voulu reprendre mes études, il m'a soutenu, j'ai voulu ouvrir un salon de beauté, je l'ai ouvert et il m'a soutenu, j'ai voulu vendre mon salon et reprendre mon métier à domicile, il m'a aidé à la vente et m'a soutenu, ... Bref dans tous mes moments importants il a été présent pour moi.

Mais là, étrangement, et malgré son refus, mon instinct me demande de l'écouter et de renoncer. Ce que j'ai fait. Mon amie, au téléphone et après m'avoir plusieurs fois téléphoné tenant des propos un peu culpabilisant du style " C'était à deux qu'il fallait prendre cette affaire, toute seule je ne le ferais pas "ou alors " T'imagines je ne vais pas en plus rajouter 150 euros pour remplacer ta part de loyer c'est trop énorme pour moi",ou encore " Je ne peux pas passer à côté de cette affaire mais toute seule je ne le ferai pas ", bref tout était bon pour me faire comprendre qu'à cause de moi elle louperait l'occasion du siècle, mais on m'a  toujours appris que lorsque l'on veut quelque chose, on ne compte pas ses efforts pour l'avoir, alors pour 150 euros de plus, s'il s'agissait d'une affaire en or je me suis dit qu'elle la prendrait tout de même...

Je me suis trompée. Car voyant que je maintenais ma posture de refus au projet, je l'ai entendu me lancer " Non mais c'est quoi ça ? Ton mec il se met toujours en travers de tes projets, tu n'as le droit de rien  faire, il te dicte tout ce que tu dois faire, c'est incroyable ça, il t'empêche de vivre,  il fourre son nez partout  ! Ça commence comme ça alors ça sert à rien de se marier !". Donc, non il ne m'interdit rien, non il ne m'empêche de rien et quand à notre mariage il me semble que cela nous regarde.... La vérité c'est juste que nous sommes très liés, nous sommes très complices, et amis aussi,  et que j'adore avoir son avis, mais si d'ordinaire je n'en fais qu'à ma tête, cette fois ci je l'ai écouté, et ô comme j'ai bien fait.

Je ne trouve rien à dire à mon amie, je l'écoute parler,  nous raccrochons et les semaines se passent ainsi. Je suis comme ça, lorsque je suis blessée, je ne réplique pas, je vais être silencieuse pendant quelques temps, le temps de digérer le conflit, mais je reviendrais quand je me sentirais prête ( sauf cas grave où je ne reviens pas bien sûr). Quand je tiens à une personne je réagis toujours ainsi. Ici, je me suis dit qu'après plusieurs semaines cela passerait. Nous nous sommes revues pour son rendez vous ( pour sa manucure, je suis esthéticienne ), elle m'a fait comprendre qu'elle regrettait que ses propos m'aient choqués, mais je lui réponds que ce n'est pas grave.

Sauf que voilà le climat n'est plus du tout le même et je reste un peu sur mes gardes. Et ça, pour elle, ça ne passe pas. La princesse ne tolère pas que l'on puisse prendre le temps de digérer le manque de respect. Ainsi aujourd'hui nous avions rendez vous, elle ne s'est pas présentée et ne m'a pas prévenue, et de plus elle m'a enlevé de son facebook sans aucune autre forme de procès. Je lui ai envoyé un message pour savoir si tout allait bien et lui dire que je ne comprenais pas son choix mais que je l'acceptais. Vous vous douterez que je n'ai pas eu de réponse, et je n'en  aurai jamais. La lâcheté n'a pas d'excuses à fournir.

Alors ma question est la suivante: jusqu'à quel point peut on être ami avec quelqu'un? J'ai eu dans le passé une amie pendant 20 ans et je sais que je pourrais lui parler comme si nous nous étions vues la veille alors que nous vivons à 1000 km de distance. Mais depuis, impossible de renouer une amitié solide avec quelqu'un. J'ai bien une super copine qui se reconnaitra mais je suis déçue, mon Dieu que je suis déçue.

Pourquoi lorsque les gens  ne peuvent plus rien tirer de vous, ils vous éjectent de leur vie comme si vous n'aviez jamais été présents pour eux , comme si vous ne leur aviez jamais rendu service, comme si vous ne les aviez jamais aimé du plus profond de vous même et avec sincérité, comme si vous n'aviez pas été présent pour eux lorsque personne d'autre ne l'était ? Je me pose un milliard de question, je me demande si ce n'est pas moi qui ai un problème,  qui suis insociable.

C'est drôle j'ai l'impression de passer par des dizaines de sentiments différents en même temps. Je me suis sentie triste un moment, puis un peu en colère, lorsque la colère fut passé je suis passé par l'interrogation, puis par l'inquiétude, puis par la sensation de solitude.... Bref je pourrais passer la nuit entière à vous livrer mes impressions sur les difficultés à lier des amitiés et à les entretenir sainement car j'ai cette douloureuse et étrange impression que les gens ne sont jamais satisfaits de vous et que quoi que vous fassiez pour eux, ce n'est jamais assez  et jamais assez bien .Ou pire encore, comme ici dans mon histoire, lorsque vous n'avez plus rien de matériel à apporter, le "qui vous êtes" ne suffit plus et on vous vire d'un simple clic, sur le virtuel comme sur le réel... C'est dingue , et le plus triste dans tout cela, c'est que c'est monnaie courante...

Alors l'amitié , la vraie, où est-elle ? Et à part rester soi-même, comment garder ses amis ? Heureusement qu'il y a des gens fabuleux dans ma vie pour me faire oublier ces âmes noires et méchantes qui m'ont entouré. Mais quelque part, à toutes ces personnes qui vous vire de leur vie du jour au lendemain, c'est peut être "merci" qu'il faudrait leur dire. Peut-être aurions nous mené de drôles d'aventures avec ces affreux personnages. Du moins, je me permets de le croire...

Prenez soin de vous mes douces et merci mille fois de m'avoir lue jusqu'au bout !
Et merci pour votre présence sur le blog , vous êtes des amours !
Chloé .

Commentaires

  1. Hey Chloé j'ai envie de te dire de pas t'en faire!! Selon moi les amis ça va, ça vient au même titre que les amours selon moi! C'est peut être pas encourageant mais selon moi encore il y'a que la famille qui compte. Comme toi j'ai été déçu des dizaines de fois et aujourd'hui quand cela m'arrive je ne me dis que je peux vivre sans la personne puisque je l'ai fait jusqu'a ce qu'elle rentre dans ma vie; donc je peux facilement me passer d'elle! Voila un peu ma belle! Donc don't worry 1 de perdus 10 de retrouvés j'ai envie de te dire!!
    xoxo
    https://yzystyle.com

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton gentil message Yzy !
    Plein de bisous !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

FEMMES EXTRAORDINAIRES #3 : Rencontre avec Johanna, la voix sucrée du mois !

Hello à tous !
J'espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine !
Aujourd'hui je vous retrouve avec un plaisir non dissimulé pour partager avec vous notre femme extraordinaire de ce mois de Mars 2017.
Cette rencontre, c'est Johanna ! Pour être tout à fait honnête, Johanna est une jeune femme que j'ai rencontré il y a 6 ans dans un autre contexte, et j'ignorais à l'époque qu'elle chantait, sinon, croyez-moi, je me serais lancé dans mes articles plus tôt juste pour la mettre en lumière plus tôt !
Et lorsque ce mois-ci je cherchai ma Femme Extraordinaire à interviewer et qu'on me l'a suggéré, j'ai tout simplement sauté de joie ! Et je n'ai pas de mots assez forts pour vous dire à quel point je suis heureuse de vous la présenter ... Allez en quelques mots, vous connaissez la douceur du miel ? Et bien dites vous que la musique compte dans son univers une perle qui provoque à vos oreilles ce même effet sucré que le miel... Envoût…

Le jour où je me suis acceptée en robe...

Hello mes douces !

J'espère que votre week-end a été doux, serein et riche de belles choses !

Je viens aujourd'hui vous présenter un look et vous en donner un ressenti très personnel.

En effet, comme vous pouvez le constater sur la photo, j'ai quelques rondeurs ! Et ce qui est très paradoxal c'est que je suis actuellement dans une période où je suis sensée perdre du poids MAIS je suis entrée dans une période parallèle et soudaine, où je me mets à assumer ces rondeurs. Ma confection en 44 ne me gène étrangement plus tant que ça et j'ai même découvert tout récemment ... les robes courtes !

Alors vous me direz " Et bien ? Qu'y a-t-il de si exceptionnel dans une robe courte ?". Cela a d'exceptionnel que je n'en porte habituellement pas étant donné que bien que consciente de mes 20  kilos de trop pour retrouver mon poids de routine, je me cachais jusqu'à présent derrière des leggings couverts d'une tunique. Il n'était jamais question i…

Moi, Chloé, blogueuse à la ramasse....

Hello les minous !

Alors ce dimanche ? J'espère que vous en avez bien profité et que vous avez passé une journée extra !

Aujourd'hui comme beaucoup de jours où j'ai un peu de temps devant moi, j'ai surfé sur plein de blogs... Certains que je connais, d'autres que je découvre tout juste, d'autres que je ne connais pas encore ... j'adore ça !

Et en lisant tout plein de belles choses, je me suis surprise à penser  ( même si je m'en doutais un peu...) que, d'une il y a des blogueuses archi talentueuses, et que deux, face à tant de talent, je suis à la ramasse la plus totale !

Alors pas question de compétition les nanas, mais force est de constater les choses, et je me suis même amusé à les lister !

Vous avez le pop-corn ? Le soda ? Allez c'est parti mon kiki , bienvenue dans mon billet d'humour !

- Les blogueuses tendances ont des millions de conseils à donner pour améliorer la visibilité de notre blog .... alors que moi, je viens juste de déco…