Accéder au contenu principal

Journée type d'une blogueuse de choc...



Hello mes douces !

Alors ce samedi ? Bien ou pas bien ? Moi bien : super glandouille puissance 50 !

Et je vous avouerai que, étant grandement à fond toute la semaine, je savoure chaque jour où je ne fais rien... Absolument rien... Où je ne gratte rien de ma journée... Où le téléphone peut sonner tant et plus et le ciel s'effondrer... Même pas peur !

Du coup je me suis dit que ça pourrait être hyper sympa que de vous raconter à peu près les journées qu'on mène quand on est maman-esthéticienne-blogueuse... C'est déjà pas mal. Donc je vais vous raconter ma journée d'hier, par ce que bien qu'elle fut tout à fait basique, j'ai trouvé qu'elle mettait en avant mes péripéties, avec une justesse parfaite !

Pour vous la faire courte et brève, ma journée démarre toujours par un rituel simple : aller le plus vite possible pour faire déjeuner les enfants, m'habiller, me maquiller, tout en les aidant à s'habiller of course... Car oui, nos petits trésors sont suffisamment grands pour ne plus vouloir nous embrasser devant l'école, par contre lorsqu'ils ont mis la culotte à l'envers, les chaussettes mal retournées et le pull dans le mauvais sens, qui appellent-ils à la rescousse ? Je vous le donne en mille ...

Ensuite vient l'heure de l'école. Lorsque les enfants ont été déposés, je retourne à ma voiture, et à ma maison. Hier, vendredi, par exemple, je devais préparer mes affaires afin de partir interviewer une artiste à 10 minutes de chez moi. Mais avant, j'adore apprécier le calme, siroter un thé bien chaud et laisser le silence ressourcer mon cerveau chéri.

Lorsque mes affaires ont été prêtes, j'ai embarqué pour l'aventure, le rendez vous était à 10h30. J'ai donc fait avec passion ce pour quoi j'étais là : m'émerveiller devant l'univers d'une peintre au talent indéniable ! Lorsque je me suis rendue compte que j'étais trop pipelette et que le temps avait déjà bien tourné, je me suis évaporée à la vitesse de la lumière et suis allé me chercher avec une rapidité incroyable un sandwich : un club poulet, que de toute façon je n'aurais pas le temps de manger.

Qu'à cela ne tienne, je suis une wonder woman, et tout en me dirigeant, au volant de ma voiture, vers ma cliente de l'après-midi, je picore telle une cro magnon qui n'a pas mangé depuis six jours, quelques morceaux de ci de là, de mon succulent club poulet, et il faut faire vite car si je croise mes coupains les policiers, je suis marron... Ou bleue, au choix...

Après avoir fait voler environ 3 énormes morceaux de poulet, 4 bouts de  tomate, après avoir repeint ma boite de vitesse avec des graines de tomate, et dit bonjour à une copine croisée sur le chemin avec au passage la bouche décorée de mayonnaise ( mais ça bien sûr je ne m'en étais pas rendu compte, quelle nouille ...) je finis enfin mon repas de roi et hop, me voilà arrivée chez ma cliente... Merde, j'ai des miettes plein mes fringues, et même dans mon écharpe... Ça craint. Je me secoue vite vite, remets mes cheveux en place, une pointe de gloss ( je vérifie que je ne colle pas de miettes dans mon gloss au passage ), et c'est parti, en route pour une heure et quelques de manucure...

Lorsque j'ai eu fini ma cliente, je suis passé vite récupérer un colis en point relais, puis hop, c'est déjà l'heure d'aller chercher les enfants à l'école.

Lorsque j'arrive à l'école, je récupère ma fille de 5 ans avec une patate d'enfer, alors que je n'ai plus d'énergie pour suivre ses bonds de Tigrou, mon fils quand à lui a chopé une gastro épouvantable et monte dans la voiture tant bien que mal, fièvre, tremblements, nausées et ... euh je vous passe les détails... sont au rendez vous...

Une fois rentrés à la maison, je me transforme en infirmière ( et en femme de ménage supersonique pour tout désinfecter !) , et soigne mon petit malade... Lorsqu'il est douché et couché sur le canapé, je me rends compte que je suis lessivée et me dit que, bon, mon article sur ma rencontre du matin attendra le lendemain...

Mais la sérial blogueuse qui sommeil en moi ne peut s'empêcher de bloguer... Alors, n'ayant pas le temps de remettre mes notes au propre et de rédiger mon article, j'ai tout de même trouvé le temps de poster une vidéo concours déjà préparée à l'avance ( haha suis trop forte ! ) sur ma chaîne Youtube ... Incorrigible vous dites ?

Quand vient le soir, après avoir préparé le dîner, attablé tout le monde, débarrassé, fait la vaisselle, ranger le merdier qui traînait un peu partout, je suis contente d'avoir tout fini, et me dis que je vais lire un peu...

 C'était sans compter sur un affreux bâillement... qui m'a conduit droit vers Morphée.

Je dis toujours que 24 h ne suffisent jamais ...

En fait, avant d'être blogueuse et esthé, je reste maman... et surtout humaine !

Plein de bisous, prenez soin de vous ! 

Chloé

Commentaires

  1. C'est vrai qu'avec des enfants, c'est tout une organisation, bon weekend à toi :)

    RépondreSupprimer
  2. Oui lol ! Merci à toi et bon week-end !

    RépondreSupprimer
  3. Oui lol ! Merci à toi et bon week-end !

    RépondreSupprimer
  4. Ouah! je suis impressionnée! Déjà que je ne m'en sors pas entre mon boulot et le blog mais je n'imagine même pas jongler avec les enfants au milieu! Bravo pour ton organisation en tout cas.

    RépondreSupprimer
  5. Lol merci Cynthia ! Plein de bisous

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce billet, tu m'as fait sourire ;-) Bon courage et vive la glandouille de temps en temps !

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Aglae 😉 merci pour ton petit passage sur le blog et à très vite !

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Aglae 😉 merci pour ton petit passage sur le blog et à très vite !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

FEMMES EXTRAORDINAIRES #3 : Rencontre avec Johanna, la voix sucrée du mois !

Hello à tous !
J'espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine !
Aujourd'hui je vous retrouve avec un plaisir non dissimulé pour partager avec vous notre femme extraordinaire de ce mois de Mars 2017.
Cette rencontre, c'est Johanna ! Pour être tout à fait honnête, Johanna est une jeune femme que j'ai rencontré il y a 6 ans dans un autre contexte, et j'ignorais à l'époque qu'elle chantait, sinon, croyez-moi, je me serais lancé dans mes articles plus tôt juste pour la mettre en lumière plus tôt !
Et lorsque ce mois-ci je cherchai ma Femme Extraordinaire à interviewer et qu'on me l'a suggéré, j'ai tout simplement sauté de joie ! Et je n'ai pas de mots assez forts pour vous dire à quel point je suis heureuse de vous la présenter ... Allez en quelques mots, vous connaissez la douceur du miel ? Et bien dites vous que la musique compte dans son univers une perle qui provoque à vos oreilles ce même effet sucré que le miel... Envoût…

Prepa mariage... Quand l'église vous fait chanter.

Attention article dangereux...

Tout d'abord bonjour à tous. J'espère que vous allez bien et que vous passez un très joli dimanche.

J'ai mis du temps avant de me sentir prête à partager cet article.

Récemment j'ai rédigé sur mon  profil Facebook une lettre ouverte pour dénoncer une pratique que j'ignorais moi même jusqu'à lors : le chantage d'un lieu de culte au nom de votre mariage.

Mon amoureux et moi allons nous marier l'année prochaine et alors que notre rêve était de voir notre union bénie, c'est ainsi tout fichu, nous ne nous marierons que par le biais de la mairie. Fichu est un bien grand mot évidemment car nous sommes ravis de nous marier et le plus important est de partager cette magnifique journée avec nos proches.

Je ferai prochainement une vidéo sur ce que nous venons de vivre. En attendant si vous avez des questions vous pouvez me contacter par message ou sur ma page Le Blog De Chloe.

Voici donc ma lettre ouverte, attention pavé en appr…

Ne me suce pas ...

Avant d'entamer cet article, je voudrais avertir ceux qui s'attendaient à trouver du contenu sexuel dans cet article qu'ils vont être fortement déçus ...

Cet article aurait d'ailleurs pu s'appeler autrement toutefois vous comprendrez au fil de ces lignes son titre un peu saugrenu, ou pas. Et si je me permet de traiter du sujet, c'est parce que je fais partie des concernés depuis de nombreuses années, et que je fais (comme je peux) un travail dessus.

J'ai tenu à écrire ces quelques lignes afin de traiter d'un sujet qui s'avère délicat pour beaucoup d'entre nous : l'incapacité totale à dire non.

Vous vous reconnaissez sans doute ici, mais il faut bien reconnaître qu'outre le fait d'être un sujet comme un autre, cela peut-être un réel problème pour beaucoup, et s'avérer un problème aux conséquences psychologiques importantes pour certaines personnes.

Nombreux nous sommes à s'être déjà fait la réflexion d'être trop gentil, …